Menu

covid_19_corona_stiegeler_kmu_wirblog

Crise du Corona virus: la solidarité est maintenant nécessaire

4 min.
Stiegeler-Bruno-500x500

de Bruno Stiegeler

2 articles

Les PME sont actuellement dans une phase difficile. État des lieux du président du directoire de la Banque WIR, Bruno Stiegeler.

Depuis le 16 mars 2020, «l’ordonnance 2 sur les mesures de lutte contre le coronavirus» est en vigueur en Suisse – nous sommes dans une «situation exceptionnelle». Les gros titres s’actualisent chaque minute. Néanmoins ou précisément à cause de cela, nous devons essayer de garder la tête froide et de mettre en œuvre les mesures et recommandations du Conseil fédéral. Constamment. Et surtout ensemble.

Ce n’est pas toujours facile. Vous pouvez être inquiets, vous devez traiter la crise corona avec beaucoup de respect. Moi aussi. Et pourtant, nous ne devons pas être choqués. En tant que banque, la Banque WIR fait partie de l’un de ces domaines qui – même en cas de «circonstances exceptionnelles» – devraient continuer à fonctionner de manière explicite, non, doivent continuer à fonctionner. Nous voulons être là pour nos clients, être à leur disposition maintenant.

 

Trouver des solutions

L’histoire de notre banque commence en 1934 dans une situation de crise – en conséquence, notre monnaie complémentaire WIR est également appelée «monnaie de crise». Et c’est vrai. Certains parallèles économiques peuvent être établis avec cette époque; la Grande Dépression des années 1930 a fait que l’argent a été amassé par peur et sorti de la circulation. En mars 2020, nous sommes dans une sorte de paralysie économique dont l’ampleur et surtout l’issue sont totalement incertaines.

Le fait est que le «verrouillage» prescrit par le gouvernement de l’État frappe de plein fouet nos clients PME. La solidarité est nécessaire maintenant. Et étroitement lié à la solidarité est le mot clé «réseau», qui a façonné l’histoire du WIR depuis plus de 85 ans. À l’heure actuelle, il est important que les PME, connues pour être l’épine dorsale de l’économie suisse, trouvent des solutions qui en tiennent compte afin de traverser cette période difficile.

«Nous pouvons nous positionner comme un partenaire flexible.»

«Les banques tiennent leur responsabilité en tant que fournisseurs de crédit à l’économie», déclare l’Association suisse des banquiers. Je valide cela. Dans l’intérêt de la stabilité du marché financier, nous ne devons pas simplement jeter par-dessus bord les règles de prêt existantes. Bien sûr, nous sommes pourtant conscients que des sujets tels que la liquidité, l’amortissement ou l’augmentation des prêts deviendront latents à de nombreux endroits dans les prochains jours, semaines, oui, mois ou le sont déjà. Le gouvernement fédéral a annoncé diverses mesures d’accompagnement – sur le plan administratif, mais aussi financier. Chez la Banque WIR, nous pouvons également nous positionner comme un partenaire flexible en examinant les besoins individuellement et en recherchant des solutions. Ensemble.

 

#zusammenstark comme soutien direct à notre communauté

L’idée d’entraide a également conduit à une action spontanée de l’équipe des réseaux sociaux de la Banque: elle intègre l’ensemble des canaux de la Banque WIR (numériques et analogiques) pour diffuser ensemble le hashtag #zusammenstark du réseau WIR.

Pour soutenir les restaurants qui proposent désormais un service à emporter, des entreprises qui proposent de nouveaux produits ou qui ont opté pour le chat vidéo en tant que fournisseur de services, et de celles qui ont trouvé d’autres moyens créatifs de maîtriser le «verrouillage».

Nous pouvons tous aider, en partageant des exemples avec #zusammenstark dans notre propre réseau, en parlant d’eux et en tenant plus que jamais compte des PME suisses. Parce que l’évolution actuelle nous montre également la dépendance vis-à-vis des pays étrangers qui s’est développée au cours des dernières années et décennies. Je ne veux pas dire dans le sens d’une stigmatisation – ici aussi, comme si souvent, le principe de diversification s’applique.

Le fait est que la Banque WIR est Suisse. Elle est ancrée dans l’économie locale, n’a que des clients suisses et est organisée selon des bases coopératives. La Suisse est notre ADN, elle est au cœur de notre identité et de nos valeurs. De la Suisse, pour la Suisse, en Suisse.

Et cette Suisse traverse actuellement une période de folie dans laquelle nous ne pouvons pas nous laisser emporter – mais devons rester solidaires. Mes souhaits très personnels: prenons soin de nous. Aidons-nous les uns les autres. Et surtout: restons en bonne santé!

Ensemble.

#zusammenstark – solidarité pour PME

L’action #zusammenstark est disponible uniquement sur les versions allemandes des medias WIR. Le WIR-Network Romandie et les succursales romandes soutiennent cet effort en langue française au travers de leurs outils régionaux.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Votre commentaire

Annuler Ajouter un nouveau commentaire
Kein Kommentar

Article suivant

PME

En lire plus de la catégoriePME

schoch aus Content
PME

Bien plus qu’une maison appenzelloise

Un nouveau quartier comprenant un nouvel hôtel, des appartements pour personnes âgées ainsi que des «appartements pour chefs d’entreprise» est en train de voir le jour à Gonten (AI), juste derrière l’historique hôtel Bären. Le maître de l’ouvrage, Jan Schoch, a choisi la Banque WIR comme principal partenaire de financement.

Plus

SeilerBüro (1)
PME

Importateur de voitures: «Voilà qui paie vraiment!»

L’importation de véhicules utilitaires depuis plusieurs pays européens est la grande spécialité de Hans Seiler. Ce dernier règle les factures de ses fournisseurs libellées en euros, en livres anglaises, en florins hongrois, en zlotys polonais et parfois aussi en dollars américains par le biais de la plate-forme FX Trading.

Plus

Speech Bubble Industry Puzzle
PME

Partage des ressources entre PME

Une PME ne peut se maintenir à flot sur le marché suisse seulement si elle fait preuve d’une efficience maximale. Le partage de ressources entre PME peut contribuer de manière importante à cette réussite, tout en étant un point de départ pour de nouvelles collaborations entre entreprises.

Plus

SchnyderMode_3Pers_Space
PME

«J’observe quotidiennement l’évolution des cours»

Roland Jenny représente la quatrième génération à gérer la maison Schnyder Mode et ses magasins de mode à Rapperswil, Hinwil, Wald et Flawil (Bossart Modehaus). Il règle ses factures en euros par le biais de la plateforme FX Trading d’AMNIS.

Plus

En lire plus de la catégorie

PME